Une passion entre deux frères pour une même jeune femme et des Sorciers tentant d’échapper au chasseurs...qui serez-vous?
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le forum a fermé ses portes

Partagez| .

« Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.» ◄ Kol Mikaelson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Callie E. Prescott
Une chasseuse redoutable
avatarMessages : 297
Date d'inscription : 08/12/2012
Localisation : Mystic Falls

Feuille de personnage
Tes liens avec les autres:

MessageSujet: « Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.» ◄ Kol Mikaelson Dim 21 Avr - 12:44


« Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.»
feat. Kol Mikelson



Ces rires qui raisonnent dans nos têtes, ces sourires qui restent gravés dans notre mémoire, ces instants heureux passés à côté de ceux qu'on aime, ces moments de pur bonheur qui réchauffent nos cœurs par leur souvenir ; toutes ces petites choses, qui faisaient de nous des personnes complets, heureux, épanouis, rayonnant de bonheur et de joie, sont à présent vaines et passées. Elles ne sont plus que de lointains souvenirs, des ombres qui flottent autour de nous. Ces rires si distincts deviennent distants, ces sourires si familiers s'effacent peu à peu, ces visages qu'on aimait tant ne deviennent que des tâches floues, ces petits moments heureux sont à jamais gravés dans notre passé, ne peuvent plus jamais avoir lieux, car ceux qui en étaient la source, ce sont éteints bien trop vite, bien trop brutalement à notre goût.

Se souvenir du mieux qu'on peut, essayer de se raccrocher à notre passé, de se rappeler de ces instants passés, de ceux que nous avons aimés, qui demeurent malgré l'éloignement, malgré la distance qui nous sépare de leur visage, de leur rire, de leur chaleur, près de nous, se raccrocher aux souvenirs nous permet de lutter, de continuer à vivre, à combattre. Quand ceux qui nous sont le plus chers nous quittent, nous ne voulons qu'une chose, les retrouver, les serrer à nouveau dans nos bras, les avoir auprès de nous, seulement, avec le temps, nous parvenons à nous résoudre, à nous dire que ce n'est pas notre heure encore, qu'un jour nous les reverrons c'est certain, mais pas maintenant. Qu'aujourd'hui, il nous faut qu'une seule chose, c'est avancer, continuer à nous battre, continuer à faire un pas en avant chaque jour pour montrer à ceux qui nous regardent, à quel point nous sommes forts, à quel point nous savons nous battre, nous savons survivre, à quel point ils peuvent être fiers de nous.

Callie s'était résolue à cette idée, elle se devait de continuer à vivre, pour elle, mais surtout pour ceux qu'elle avait aimé et qu'elle aimait aujourd'hui. Elle continuait avec acharnement à combattre, à persister à survivre, ou du moins à vivre de sa nouvelle condition de vampire. Elle devait l'avouer, elle ne se sentait pas si mal en tant que vampire, certes elle était devenue ce qu'elle haïssait le plus sur cette Terre, mais au moins, elle était toujours là, elle pouvait toujours battre ceux qu'elle détestait, elle pouvait persister à chercher la victoire, persister à trouver ce vampire. Car elle voulait aujourd'hui, encore bien plus qu'hier, tuer ce vampire qui avait tué deux personnes qui lui étaient chères, bien plus qu'hier ? Oui, car devenir vampire avait des effets secondaires auxquels elle ne s'était pas forcément préparée.

Devenir vampire impliquait beaucoup de choses, des mauvaises comme des bonnes. Commençons par les mauvaises. A présent, Callie n'était plus humaine, donc elle ne pouvait plus s'infiltrer partout parmi les humains, surtout qu'avec les chasseurs, elle devait se méfier, bien qu'elle connaissait parfaitement les nouvelles technologies qu'ils utilisent pour traquer les vampires. Mais également, être devenue vampire portait deux inconvénients supplémentaires : le premier étant qu'elle demeurait perpétuellement assoiffée, pour ne pas mourir déshydratée, elle se devait de boire de ce précieux liquide rougeâtre chaque jours, et le second, qu'elle était à présent sensible à la verveine et tout ses dérivés, sous forme liquide ou autre. Mais passons aux avantages, car oui, Callie devait l'avouer mais être vampire lui avait portée pas mal de choses positives, notamment sa force qui s'était décuplée, ainsi que sa vitesse, elle pouvait à présent traverser la ville en quelques secondes seulement, il lui suffisait de se mettre à courir. Mais ce qu'elle aimait également beaucoup à cette nouvelle condition, était le sentiment de puissance et de robustesse, car à présent, elle n'était plus fragile, elle pouvait se faire frapper par quelqu'un sans avoir mal ou presque, et c'était un sérieux avantage dans sa chasse aux vampires. Une chose qu'elle n'avait pas prévue dans sa transformation, c'était l'aspect décuplement des sentiments et de tout ce qu'elle ressentait humaine. A présent, tout était multiplié par cent, sa tristesse, sa colère, sa rage, sa gaieté, mais également les attirances qu'elle pouvait avoir, notamment pour certaines personnes de son entourage dont elle taira les noms.

Aujourd'hui, elle avait un rendez-vous important, enfin si elle pouvait appeler un entraînement avec Kol, rendez-vous. En effet, ce dernier voulant l'aider à apprivoiser son côté vampire, et surtout l'aider à se défendre au mieux contre les vampires plus âgés qu'elle qu'elle pourrait rencontrer dans l'avenir lors de ses chasses. Il cherchait à la protéger, et ça, elle le savait parfaitement, car elle devait l'avouer, elle tenait beaucoup à Kol, il avait pris une place plus qu'importante dans sa vie, devenu à la fois son meilleur ami, son confident, ainsi qu'un frère de cœur.. Seulement, malgré cette complicité mutuelle, tous deux n'avaient pas oublié leurs débuts, à se taquiner et se chercher, jouant en quelques sortes au chat et à la souris, mais la question étant, qui était le chat et qui est la souris ?

Callie s'était donc levée de bon matin après une bonne nuit de sommeil réparateur. Elle s'était hissée hors de son lit, puis avait étiré chacun de ses muscles comme chaque matin, elle tenait à sa forme. Afin de se réveiller, elle alla dans sa petite salle d'eau et retira sa nuisette avec délicatesse, puis se glissa sous l'eau brûlante comme elle les aime. Sentir l'eau chaude couler sur son corps détendait chacun de ses muscles et la décontractait, c'était une sensation qu'elle adorait vivre de bon matin afin de se mettre de bonne humeur tout en se réveillant. Une fois sa douche prise, elle sortit de sa cabine et se sécha doucement le corps en pensant à la journée qui allait suivre, avec Kol, elle n'était pas au bout de ses surprises, et elle savait déjà qu'elle allait souffrir, mais la douleur ne lui faisait pas peur tant qu'elle pouvait s'améliorer en contre-partie. Elle enfila donc sa combinaison noire moulante qu'elle revêtait à chacun de ses entraînement, une tenue pratique permettant de bouger aisément sans gêne et qui mettant tout de même son corps en valeur.

La jeune femme se rendit dans sa cuisine aménagée, elle sortit une mug de son placard avec écrit sur le dessus «La meilleure des fiancée », lire ses lettres inscrites sur la tasse lui rappela des souvenirs passés, pourtant pas si lointain que cela, cependant elle préféra oublier pour l'instant et se concentrer plutôt sur la journée à venir. Elle pris se servit une grande rasade de café noir bien chaud comme elle l'aime, sans sucre, dans sa tasse. Après avoir soufflé quelques secondes sur le dessus, elle se décida enfin à savourer le précieux liquide noir, trouvant son goût excellent comme autrefois, bien qu'à présent, le café n'était plus qu'une chose superflue qui lui servait surtout à se sentir encore humaine.

Après quelques minutes à savourer sa tasse, elle reposa cette dernière vide sur le plan de travail et roula des yeux quand elle vit à l'horloge murale qu'il n'était que six heures du matin. Elle laissa échapper un petit rire, elle s'était levée bien trop tôt pour Kol, lui qui tenait beaucoup à son sommeil, enfin c'est ce qu'il lui faisait croire, ça se trouve il allait plutôt dans les bars pour boire, tiens, elle devrait le suivre une fois, pour voir s'il ne faisait pas plutôt des bêtises, se dit-elle. Passons. Cependant, elle se dit qu'il tiendrait sûrement promesse et ferait l'effort de se lever aux aurores. Elle se dirigea donc vers la porte d'entrée de sa maisonnée puis ouvrit celle-ci doucement avant de sortir sur le perron. Ne voyant encore personne, elle inspira une grande goulée d'air avant de s'asseoir sur la balancelle qu'elle avait installée il y a peu. Se sachant pas combien de temps elle devrait attendre, elle se posta en tailleur sur les cousins d'un blanc éclatant et observa les alentours, à l’affût du moindre bruit suspect. Car certes, elle avait rendez vous avec son ami dans la matinée, mais il n'en demeurait pas moins, qu'elle pouvait avoir la visite surprise de n'importe quel autre vampire qui se ferait une joie de se battre contre la jeune chasseuse, pour peu qu'il parvienne à la tuer et à enfin se débarrasser de cette menace naissante. Seulement à en croire les chants des oiseaux et le souffle du vent, personne d'autre n'était présent dans la forêt à part elle et tous les animaux y habitants. Elle devrait encore attendre.


créée par Matrona


_________________
⊹ I became a vampire, but I'm still the same as before..
Disgust, hatred, sadness, fear, rage, anger, pain. I have long been lost without find my way. Only now, with you, I know that everything is easier and I can finally find redemption I needed. ♀ Callie P.
Wildheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kol Mikaelson
Administrateur
avatarMessages : 4918
Date d'inscription : 30/10/2012
Localisation : Partout où il me plaira...

Feuille de personnage
Tes liens avec les autres:

MessageSujet: Re: « Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.» ◄ Kol Mikaelson Mar 30 Avr - 11:17

La vie peut paraître étonnamment fade quand on a vécu plus de 1000 ans, enfin dans le cas de Kol il a perdu un siècle dans un cercueil mais ça c'est une autre histoire. Kol était l'originel à avoir le plus voyagé dans sa famille, il avait visité toute l'Europe quand eux ne s'étaient arrêtés qu'à l'Italie. Dans ses voyages solitaires, il avait vu bon nombre de choses, certaines assez banales et d'autres qui défient l'entendement. Voilà pourquoi depuis qu'il était revenu à Mystic Falls, il s'ennuyait un peu, certes il avait retrouvé l'amour de sa vie Katerina et aussi sa petite soeur qu'il aime tant mais cependant il lui manquait toujours une chose : le goût du risque.

Kol avait toujours trouvé le danger attrayant et séducteur, il aimait prendre des risques et même si son cœur ne battait plus et ne lui procurait donc plus ce sentiment d'adrénaline, il ressentait des émotions encore plus fortes lorsqu'il est confronté au danger. Alors évidemment rester dans une ville comme Mystic Falls l'ennuyait un peu, jusqu'à ce qu'il fasse la rencontre de Callie... Au tout départ c'est une chasseuse qui avait pour seule ambition de tuer les originels et donc Kol bien évidemment. Avoir une chasseuse aux trousses était assez amusant pour Kol qui manquait cruellement de distraction.

Cependant avec le temps, il a commencé à découvrir qui il était et il s'est étonné à trouver de nombreux points communs entre eux. Il avait l'impression de se revoir en humain à travers cette fille, et c'était ça ce qu'il manquait à Kol pour combler le vide. A quel point est ce ironique que le vampire le plus sanguinaire de l'histoire ait besoin de retrouver son côté humain pour se sentir totalement lui-même... Au début Kol voulait s'éloigner de Callie pour ne pas s'attacher à elle mais le fait qu'elle soit attirante enclencha le désir de séduction de Kol, qui tomba lui même dans son jeu puisqu'au final il commença à s'attacher à elle.

Au fil de leurs rencontres, ils sont donc passés d'ennemis, à copains, puis à amis et enfin ils sont passés à un stade encore plus compliqué qu'on ne peut pas clairement définir... Ils sont très proches au point de se parler de tout et d'avoir le besoin de se protéger entre eux, Kol en arrive même au point de s’inquiéter pour elle... Mais ce qui est encore plus troublant, c'est qu'une attirance forte mutuelle s'est installée entre eux, une attirance qui provoque une tension électrique lorsqu'ils sont tous les deux. Kol soupçonne la jeune femme d'avoir plus que de l'attirance pour lui mais il ne lui en parle pas pour ne pas la faire souffrir. Car étant donné que Kol est éperdument amoureux de Katherine, il ne ressent pas de sentiments amoureux pour Callie, il est vrai qu'il l'aime vraiment beaucoup, et beaucoup est même un mot faible pour le décrire car il la considère comme sa deuxième petite soeur avec l'attirance forte en plus néanmoins.

Malheureusement Kol avait échoué à la protéger puisque que Callie était devenue elle aussi un vampire grâce au sang de ma soeur. Déjà que Kol s'en voulait qu'elle ne soit plus humaine, en plus il se rendait compte que sans sa soeur, Callie ne serait plus du tout là. Il devrait remercier Rebekah à ce sujet quand il la verrait. Kol refusait que Callie meurt une seconde fois, voilà pourquoi il a voulu la dissuader de continuer à chasser les vampires, malheureusement pour lui cette fille était aussi tête de mule que lui ce qui n'arrangeait pas ses affaires mais qui d'un côté le faisait beaucoup rire. Il avait donc décidé de l'entraîner pour qu'elle ne se fasse pas tuer inutilement par un vampire plus âgé qu'elle, bien sur elle pourrait battre un vampire âgé au maximum de plus de 20 ans qu'elle et pas plus car l'âge joue un rôle énorme sur l'aptitude des vampires et donc au delà de 20 ans d'écart, c'était peine perdu pour rivaliser avec. Il lui avait donc promis un entraînement pour mardi, un entraînement qui s’annonçait déjà rempli de souffrance. Kol n'était pas réputé pour être un entraîneur tendre, avec lui c'était plutôt marche ou crève, bien qu'il ne comptait quand même pas tuer Callie.

Kol s'était réveillé aux aurores pour ne pas louper le rendez-vous, il était un peu du genre gros dormeur parfois, ce qui souvent lui faisait rater des rendez vous et lui attirait les foudres de sa chérie Katherine, heureusement pour lui il était doué dans les réconciliations. Kol prit donc la direction de la salle de bain et prit une bonne douche chaude, certes les vampires n'avaient jamais froid mais ils ressentent tout de même la chaleur et cela procure un bien fou. Puis il sortit de la douche et enfila rapidement un peignoir le temps de trouver les vêtements qu'il mettrait. Sachant que ce serait un entraînement avec des coups, des déchirures et sans doute des armes, il ne fallait mieux pas mettre des vêtements à prix couteux pour cet entraînement. Bien que Callie avait peu de chances de lui faire grand mal, il fallait quand même s'en méfier. Il prit donc un polo et un jean pour la simplicité mais il rajouta une veste en cuir pour le style, il était pas n'importe qui tout de même, il ne pouvait se permettre de s'habiller comme un moins que rien.

Il regarda rapidement sa montre, il avait encore largement le temps, il avait peut être pris trop d'avance pour une fois. Sachant que l'entraînement allait durer très longtemps, il se dit qu'il devrait peut être se nourrir avant d'y aller, surtout que Callie aimait bien boire le sang de Kol donc il était possible qu'elle lui en pique à la fin de l'entraînement. Il ne voulait pas boire l'une des nombreuses poches de sang qu'il avait au frais, il choisit donc d'aller d'aller dans les bois commettre une petit massacre, ça lui servirait d'entraînement avant d'aller voir Callie. Beaucoup de joggeurs courraient à cet heure là, cela était parfait pour un petit casse-croûte discret. Il ne pouvait se permettre d'attirer trop l'attention en tuant en public, car déjà que cette ville regorgeait de pièges à vampires, il ne fallait mieux pas aggraver la situation

Après seulement quelques minutes de courses, il arriva dans les bois sur un chemin de promeneurs, il se cacha derrière un arbre guettant l'horizon en vue d'une proie. Il vit une belle jeune femme blonde arrivée en direction du chemin, il marmonna un "Dommage qu'elle soit si belle !" et il fonça vers elle à toute vitesse, il l'immobilisa et l'hypnotisa pour qu'elle ne bouge plus et surtout qu'elle ne crie pas lorsqu'il la mordrait. Puis il planta ses crocs sauvagement dans son cou, absorbant chaque goutte de sang du corps de la jeune femme. Puis une fois morte, il cacha le corps de la jeune femme dans un buisson et se mit en quête d'une nouvelle proie pour rapporter à manger à Callie. Il savait très bien qu'elle ne voulait pas se nourrir d'humains pour ne pas les tuer mais il avait l'intention de la faire changer d'avis car si elle voulait devenir forte, elle n'avait d'autres choix que de se nourrir à la source. Il attrapa donc un jeune homme qu'il assomma pour le trajet jusqu'à la cabane de Callie.

Arrivé à quelques mètres de la cabane, il grimpa dans un arbre discrètement pour qu'elle ne l'entende pas et se plaça sur une branche au dessus de la jeune femme qui attendait en dessous. Il se mit à sourire et jeta le jeune homme au sol devant Callie. La chute réveilla un peu le jeune homme qui se demandait où il était.

- Tu m'excuses pour le retard, je suis passé au marché avant et je t'ai ramené du jus de tomate frais et 100 % mur ! Mais dépêches toi d'y gouter car j'ai bien l'impression qu'il va pas tarder à courir très loin !


Il sauta de la branche pour arriver à côté de la jeune femme et croisa les bras en attendant qu'elle poursuive l'homme.

- On commencera l'entraînement quand tu te seras nourri de lui, je ne t'oblige pas à le tuer si tu veux pas, juste te nourrir ! Et tant que tu l'auras pas fait, on ne commencera pas l'entraînement Beauté !


Il se posa sur une des chaises et commença à lire le journal s'attendant à ce qu'elle ne veuille pas le faire de si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callie E. Prescott
Une chasseuse redoutable
avatarMessages : 297
Date d'inscription : 08/12/2012
Localisation : Mystic Falls

Feuille de personnage
Tes liens avec les autres:

MessageSujet: Re: « Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.» ◄ Kol Mikaelson Jeu 9 Mai - 14:06


« Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.»
feat. Kol Mikelson



Bien avant le commencement de sa vie de chasseuse, la petite Callie aimait se promenait dans les jardins, ses sens toujours en éveil et gourmands de nouvelles choses à apprendre. Elle flânait dans les prairies à la recherche d'animaux nouveaux ou de sensations jamais encore ressenties. Ce qu'elle aimait déjà à l'époque, c'était le côté dangereux de l'inconnu, une curiosité débordante l'animait au plus haut point et ce depuis jeune enfant. Mais avec les années, on aurait pu penser qu'elle se serait assagie, qu'elle ne serait plus cet enfant qui s'amuse à grimper dans les arbres malgré l'interdiction formelle de son père. Bien au contraire, c'est cet amour pour le danger qui l'avait conduit à être ce qu'elle est aujourd'hui. Une femme qui aime le danger, le risque, qui n'hésite pas à avoir peur même si son coeur peut en battre si fort qu'il sortirait de sa poitrine si c'était possible.

Ce même amour du risque l'avait conduit, dès son arrivée en ville, à chercher les Mikaelson dont elle avait entendu parler de multiples fois, bien évidemment en mal, ce qui n'est pas étonnant puisque les mêmes personnes qui lui ont parlé d'eux font partis du cercle de chasseurs reconnus dans tout le monde surnaturel, dont elle même fait partie. Dans un premier temps, son objectif était de les tuer, un par un, et pour se faire, elle avait en premier jeté son dévolu sur Kol, qu'elle connaissait séducteur et enjôleur. Pour elle, il serait facile à séduire et ainsi à obtenir de lui, toutes les informations qu'elle désirait avoir sur sa famille. Ils avaient alors débuté leur relation par un jeu puissant de séduction, jouant au chat et à la souris sans retenue. Une situation qui d'ailleurs distrayait autant l'un que l'autre.

Plus le temps passait, et plus indépendamment de ce jeu de séduction, se créaient de véritables liens entre eux d'eux, les points communs ne tardaient pas à apparaître ainsi qu'une complicité naissante. Callie, qui au départ voyait Kol, comme l'homme à abattre s'attachait peu à peu à lui sans le désirer, la chasseuse se faisait prendre à son propre piège. Il fallait l'avouer, la jeune femme avait tout de suite était charmée par l'homme, séduisant, charmeur, enjôleur, charismatique, il avait tous les atouts pour la faire plier. Seulement, avec le temps, elle voyait bien plus qu'un physique, elle voyait un homme qui au fond, avait souffert et se cachait, qui cherchait uniquement à se protéger afin de ne pas souffrir à nouveau par le futur.. Plus les semaines passaient, plus la jolie blonde se rendait compte, qu'eux deux avait bien plus de points communs qu'elle ne pouvait l'imaginer au départ, des points basés sur la souffrance et la façon d'être qu'ils pouvaient adoptés. Ils avaient vécu des choses similaires voire identiques par le passé, et c'est sûrement, du à cela, que vint peu à peu se créer entre eux, un climat de calme et de confiance mutuelle. Ils n'étaient plus les ennemis du départ, non, à présent ils étaient devenues presque deux confidents de toujours. Callie sait quand Kol lui ment ou quand il va mal, elle le ressent à sa façon d'être, de paraître, mais aussi à sa voix. Cette voix qu'elle aimait tant et qui trahissait plus souvent qu'il ne le pensait, son mal être et sa tristesse.

Mais en plus de le voir comme une personne si proche de lui, tel un grand frère qu'elle aime avoir près d'elle et dont elle ne supporte pas être décrochée ; Callie avait développée pour lui une attirance immense, une sensation qu'elle ne peut oublier à chaque fois qu'il la prend dans ses bras, ou qu'il caresse ses cheveux. Quand ils sont ensembles, elle se sent différente, légère, heureuse, mais seulement, en plus de cet état de bien-être, une chose s'est développée sans qu'elle ne le décide, une chose qu'elle n'aurait jamais du ressentir. L'amour. Mais elle ne préférait pas s'attarder sur ses sentiments qu'elle savait non réciproque, elle préférait le camoufler au mieux et l'enfouir au plus profond d'elle, afin de ne pas gâcher les moments qu'elle avait avec lui, savourant ainsi, la tête vide, des instants ensembles qu'on lui offrait.

Callie était toujours assise, contemplant le paysage printanier qui s'offrait à elle. Elle pouvait entendre le chant des oiseaux qui chantent de bon matin pour sa plus grande joie, le souffle du vent venant s'engouffrer dans ses cheveux tout en la décoiffant lui faisait le plus grand bien, sentir cette sensation de fraîcheur frapper son visage était un ressentit qu'elle aimait tout particulièrement. En grandissant, elle n'avait jamais quitté son côté amoureux du risque, mais également celui amoureux de la nature. Elle n'avait jamais rompu le lien l'unissant à la nature, préférant de loin le calme reposant d'une prairie ou d'un bois aux bruits infernaux émanant de la ville et de toutes ces personnes se pressant dans les rues pour ne pas arriver en retard.

Mais tandis qu'elle profitait du charme qui s'offrait à elle, les yeux à présent clos, un bruit sourd se fit entendre ce qui l'a fit sursauter. Immédiatement, quand elle regarda autour d'elle pour comprendre ce qui se passait, et qu'elle aperçut le corps en vie d'un jeune homme, fort séduisant au passage, étendu au sol, elle comprit que Kol venait de faire une de ses entrées magistrales comme il sait si bien le faire. Comme pour confirmer ses soupçons, sa voix si séductrice vint retentir dans ses oreilles :

- Tu m'excuses pour le retard, je suis passé au marché avant et je t'ai ramené du jus de tomate frais et 100 % mur ! Mais dépêches toi d'y goûter car j'ai bien l'impression qu'il va pas tarder à courir très loin !

Elle avait relevé la tête vers la source de la voix et l'avait remarqué debout sur une branche, elle laissa échapper un petit soupire, bien qu'amusée, elle ne trouvait pas très malin de jouer avec la nourriture, mais cependant, elle l'acceptait tel qu'il était, et bon, elle devait avouer que son côté sadique ou méchant lui plaisait aussi beaucoup, chose qu'elle n'avouait jamais, ou très rarement, car elle savait qu'il adorait quand elle lui dévoilait qu'elle aimait ça. L'homme avait déjà commencé à courir au loin, complètement paniqué et apeuré, elle laissa elle-même échapper un petit sourire en coin en le voyant faire avant de se lever avec calme et grâce.

« Mais voyons Kol, on ne t'a jamais appris que plus le jus est secoué, meilleur il est. Pour cela, il faut le laisser s'agiter du mieux qu'il peut, même si ça signifie soi-même courir après pour le rattraper, cela en vaut la peine. »

Elle pensait réellement que le sang, quel qu'il soit, était meilleur quand il avait bien été mélangé, elle laissa donc courir l'homme au loin, sachant pertinemment qu'il n'irait pas très loin vu le nombre de pièges en tout genre qu'elle avait pu poser dans le périmètre de sa cabane. Elle s'approcha de Kol et lui lança un sourire sarcastique tout en l'écoutant parler.

- On commencera l'entraînement quand tu te seras nourri de lui, je ne t'oblige pas à le tuer si tu veux pas, juste te nourrir ! Et tant que tu l'auras pas fait, on ne commencera pas l'entraînement Beauté !

Quand elle le vit s'asseoir sur la chaise et lire le journal, elle croisa les bras sur sa poitrine. Elle ne tenait pas à se nourrir de ce pauvre homme, pour elle, il n'y était pour rien et méritait de vivre au lieu d'être la victime de son entraînement. Elle avait horreur qu'il lui donne des ordres de la sorte, surtout qu'il savait qu'elle détestait faire du mal aux humains, même juste les mordre en les laissant en vie la répugnait. Callie s'apprêtait à refuser quand elle entendit un cri masculin et un grand splash. Elle se mordit la lèvre inférieure avant de descendre les escaliers et d'observer au loin ce qu'il en était. Aucune doute, ses pièges marchaient à merveille, bien trop même. Elle se tourna vers Kol et lui lanca avec une sourire innocent :

« Et bien je crois que notre jus de tomate a rendu l'âme. Tu vois, je n'aurai même pas eu besoin de me déplacer pour le faire se vider de son sang. Mais maintenant, nous pouvons passer au plus important, l'entraînement mon cher.. Et si tu tiens vraiment à ce que je me nourrisse, j'ai déjà bu du sang humain pendant que je t'attendais alors je n'en ai pas besoin de plus. Passons à l'essentiel en premier, veux-tu? »



créée par Matrona


_________________
⊹ I became a vampire, but I'm still the same as before..
Disgust, hatred, sadness, fear, rage, anger, pain. I have long been lost without find my way. Only now, with you, I know that everything is easier and I can finally find redemption I needed. ♀ Callie P.
Wildheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kol Mikaelson
Administrateur
avatarMessages : 4918
Date d'inscription : 30/10/2012
Localisation : Partout où il me plaira...

Feuille de personnage
Tes liens avec les autres:

MessageSujet: Re: « Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.» ◄ Kol Mikaelson Mar 25 Juin - 9:54




« Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.»
feat. Callie E. Prescott

Kol avait toujours été un partisan invétéré du danger, depuis tout petit il adorait prendre des risques et pratiquer des activités dangereuses. C'était même souvent la cause de ses duels avec Klaus, les deux étant  des vraies têtes brulées, ils se défiaient sur tout et n'importe quoi. Et bien évidemment les défis étaient souvent extrêmes. Lorsque sa famille fut transformée en vampires, l'envie de Kol de défier la mort ne fit que s'accentuer, étant donné qu'il était à présent mort et immortel, il ne craignait plus la mort à vrai dire. Il avait donc perdu la sensation d'adrénaline qu'un humain peut ressentir lorsqu'il met sa vie en danger. C'était sans doute la seule chose qu'il regrettait de sa vie d'humain, ne plus avoir peur de la mort, car il faut dire ce qui est, un vampire a déjà peu de chances de mourir au vu de ses capacités mais pour un originel c'est encore pire puisqu’aucune des faiblesses mortelles du vampire ne peut tuer un originel. Le soleil brule un originel mais ne le tue pas, la veine de vénus blesse un originel mais ne le tue pas non plus, la morsure d'un loup-garou affaiblit un originel mais ne le tue pas et tout ça parce qu'un originel guérit deux fois plus vite qu'un vampire normal. Seul une dague peut tuer un originel et bien évidemment le pieu en chêne blanc, qui est désormais indestructible grâce aux bons soins de la mère des Originels Esther, cependant sachant que c'est aussi la seule arme qui peut tuer Klaus, Kol n'avait pas trop de soucis à se faire car son frère n'était pas prêt de laisser le pieu lui échapper.

Callie, une personne qui avait pris beaucoup de place dans la vie de Kol en seulement quelques mois. Leur relation avait débuté par une rencontre hasardeuse dans un bar, enfin hasardeuse c'est vite dit car Kol n'étant pas dupe, il avait tout de suite compris que la jeune femme était une chasseuse et qu'elle en était après les originels et donc après Kol en premier. Bien évidemment la jeune femme avait entendu parler de sa réputation de séducteur, voilà pourquoi elle avait entamé un jeu de séduction avec Kol. Kol faisait de même de son côté, car ne dit on pas soit proche de tes amis et encore plus de tes ennemis. Donc leur relation de séduction s'intensifiait au fur et à mesure de leurs rencontres, seul souci c'est qu'aucun des deux n'avait prévu qu'ils se mettent à s'entendre et même à émettre des points communs entre eux. Ils s'entendaient de mieux en mieux avec le temps, et leur relation commençait à devenir aussi fusionnelle que deux meilleurs amis se connaissant depuis toujours. Mais il y a aussi plus que ça... Les deux sont attirés l'un par l'autre, assaillis par un désir très intense, mais si ce désir est si intense c'est parce qu'il y a plus que un simple amour meilleurs amis... Callie est amoureuse de Kol, elle lui a déjà avoué et même avant ça Kol l'avait deviné depuis longtemps. Ce qu'elle ne sait pas par contre, c'est que Kol aussi ressent des sentiments pour elle... Il ne peut nier le fait que trois femmes régissent son histoire sentimentale, il y a Mélian dont il était amoureux et il a toujours des sentiments pour elle, Katherine dont il est amoureux, et enfin Callie pour qui il a des sentiments elle aussi. Donc beaucoup de filles perturbent son esprit mais bien évidemment pour Mélian et Callie, il ne le dit pas à haute voix même si il sait déjà que Mélian lit en lui et donc elle sait qu'il l'aime toujours mais pour Callie, il ne sait pas si elle l'a deviné ou pas. De plus, il est amoureux de Katherine et il ne veut rien faire pour briser leur amour donc il vaut mieux ne pas dire à haute voix qu'il éprouve encore des sentiments pour deux autres filles.

Kol avait encore à faire au caractère borné de Callie qui ne voulait pas se nourrir comme il le demandait, il s'apprêtait à rattraper l'humain pour ne pas qu'il aille trop loin mais on entendit une explosion et on vit des morceaux de l'humain en question volés partout. Kol haussa les sourcils, un peu dégoûté par cet acte venant de se dérouler sous ses yeux car même lui n'est pas aussi sauvage.


« Et bien je crois que notre jus de tomate a rendu l'âme. Tu vois, je n'aurai même pas eu besoin de me déplacer pour le faire se vider de son sang. Mais maintenant, nous pouvons passer au plus important, l'entraînement mon cher.. Et si tu tiens vraiment à ce que je me nourrisse, j'ai déjà bu du sang humain pendant que je t'attendais alors je n'en ai pas besoin de plus. Passons à l'essentiel en premier, veux-tu? »


Il prend quelques minutes pour reprendre le fil de ses pensées et écoute la jeune femme lui dire qu'elle est prête à passer aux choses sérieuses. D'un bond il se lève, et arrive derrière elle, il lui brise la jambe droite, lui prend le pieu et lui plante dans l'abdomen en l'envoyant au sol. Puis il se relève et va se rassoir sur la chaise.


- C'est ça que tu appelles prête... Si j'avais voulu, j'aurais pu te tuer sans que tu n'es le temps de cligner des yeux... Tu m'as demandé mon aide pour m'entraîner donc j'aimerais bien que tu suives mes instructions quand je te les dit ou sinon je crois bien que je perds mon temps là...


Kol fronce les sourcils agacé par son insolence, mais il se rend compte qu'il a peut être été trop méchant. Il se lève donc et va jusqu'à elle, puis il l'aide à se relever et pose une main sur son visage.


- Si tu ne veux pas te nourrir d'humain alors au moins prends mon sang car je t'assure que c'est pas avec des pauvres poches de sang que tu vas devenir forte, bien au contraire... Il te faut du sang chaud, du sang venant de la veine, c'est ce sang là qui te rendra plus forte, après qu'il soit humain ou vampire cela a peu d'importance même si ça serait mieux du sang humain mais bon toi tu as encore mieux puisque tu as l'honneur de prendre du sang d'originel


Kol esquisse un léger sourire, puis il mord dans son poignet et le tend à Callie pour qu'elle puisse se nourrir avant de commencer l'entraînement.


 


Dernière édition par Kol Mikaelson le Mer 10 Juil - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callie E. Prescott
Une chasseuse redoutable
avatarMessages : 297
Date d'inscription : 08/12/2012
Localisation : Mystic Falls

Feuille de personnage
Tes liens avec les autres:

MessageSujet: Re: « Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.» ◄ Kol Mikaelson Mer 3 Juil - 15:51


« Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.»
feat. Kol Mikelson



Beaucoup de sentiments régissaient la vie de Callie, que ce soit l'amour, la haine, la passion, la colère, a tristesse, la peur.. Elle les avait tous ressentit un jour ou l'autre. Bien qu'au départ ce soit le dégoût pour la race de Kol qui l'animait, peu à peu celui ci céda sa place à bien d'autres sentiments, des sentiments bien plus forts, plus puissants et extrêmes, de tels sentiments qu'ils lui étaient impossible à contrôler. Avec les mois à se rapprocher et à devenir amis, la complicité s'installa entre eux deux, et bientôt se fut plus que cela. Callie avait fini par ressentir de l'amour pour Kol, du désir et de la passion, des sentiments si intenses qu'elle ne pouvait s'en séparer sans souffrir dorénavant. Ils étaient devenues des meilleurs amis, des confidents de toujours qui comprenaient l'autre mieux que quiconque, seulement Kol avait décelé plus d'une fois cette étincelle dans les yeux de Callie quand elle le regarde, une étincelle qu'elle ne peut malheureusement pas contrôler et qui la trahisse, elle et son amour pour lui. Un jour, elle avait enfin fini par avouer les sentiments qu'elle ressentait pour Kol, et se fut comme une libération, elle se sentait enfin apaisée d'un poids. Elle avait beau penser qu'il ne l'aimait pas en retour, qu'il ne ressentait rien ci ce n'est attraction, désir et amitié, cela ne l'empêchait pas d'être toujours aussi proche de lui et de se sentir utile pour lui. Seulement Callie, pense certes ceci, mais une partie d'elle reste dans le doute, une partie qu'elle n'admet pas, comme si on lui soufflait qu'elle se trompait et que lui aussi ressentait quelques choses pour elle.Mais cette voix restait muette, et le resterait sûrement encore très longtemps, laissant Callie ainsi, à penser qu'elle est seule à ressentir pareil sentiment.

Elle le savait, Kol avait horreur d'avoir à subir son comportement têtu et borné, il tenait absolument à ce qu'elle se nourrisse sur un humain, chose dont elle avait strictement horreur, il fallait l'avouer, elle avait toujours été dégoûtée par cela, et ne comptait pas changer de régime alimentaire. Quand l'humain explosa en mille morceau, elle jeta un vif coup d'oeil à l'originel qui semblait presque dégoûté de cet acte, ce qui laissa échapper un sourire malicieux sur les lèvres de la jeune femme, qui adorait faire ressentir cela à Kol, prouvant parfois qu'elle était sadique elle aussi, bien que ce soit rarement après des humains, du moins, cet acte ci n'était pas volontaire mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait déplorer sa mort qui lui faisait ni chaud ni froid.

Seulement, elle n'avait pas eu le temps de réagir, bien trop occupée à l'observer, quand il disparut un instant. Elle comprenait à l'instant qu'elle allait payer ses paroles le prix fort, et ce ne fut pas manqué. Quand il lui brisa la jambe droite, elle lâcha un cri plaintif, ayant horreur de cette sensation de cassure en elle, alors qu'elle s’apprêtait à riposter comme elle le pouvait, il était déjà trop tard. Bien plus rapide qu'elle grâce à sa vitesse d'originel, elle se retrouvait déjà au sol, la tête contre un arbre et le pieux dans l'abdomen. Second cri plaintif à l'atterrissage, elle posa sa main sur le pieux qu'elle retira soigneusement afin de ne toucher aucun organe, et certainement pas le coeur, elle lança ce dernier au loin avant de respirer rapidement. La plaie sur sa poitrine se refermait lentement, avantage d'être un vampire, elle aurait mis des jours voire des semaines à guérir autrefois. Elle apposa ses mains sur sa jambe meurtrie et par un mouvement habile remit les os brisées de manière alignée afin de guérir plus vite.

- C'est ça que tu appelles prête... Si j'avais voulu, j'aurais pu te tuer sans que tu n'es le temps de cligner des yeux... Tu m'as demandé mon aide pour m'entraîner donc j'aimerais bien que tu suives mes instructions quand je te les dit ou sinon je crois bien que je perds mon temps là...

Kol venait de se rasseoir dans la chaise, lassé, ce qui eut pour effet de lui arracher un rictus de colère, vis à vis d'elle même ; elle aurait peut être du obéir quand elle y pense, ça aurait évité cela. Seulement, elle n'aimait pas qu'il la force à faire du mal aux humains, ce qui est normal puisque les protéger demeure son principal objectif. Alors qu'elle guérissait lentement, elle posa son regard sur le jeune homme et lui répondit dans un loup soupire :

« - En même temps tu m'as prise au dépourvu Kol.. Je ne pensais pas que tu allais attaquer immédiatement. Mais tu ne m'as pas tuée, la preuve je suis toujours vivante. Oui, je sais ce que je t'ai demandé, merci de me le rappeler. Seulement laisse moi te rappeler une chose aussi, tu sais mon horreur du sang humain frais, et rien que mordre un humain m'horripile alors c'est inutile de me forcer à faire pareille chose.. Je suivrai tout ce que tu diras de faire, mais pas ce genre de chose. »

Sa plaie à l'abdomen venait à peine de se refermer et ses os se soudaient lentement quand elle le regarda se lever et s'approcher d'elle, elle pensait que ses paroles allaient encore l'énerver mais au contraire, il l'aida à se relever, chose qu'elle accepta volontiers. Il apposa sa main sur sa joue doucement. Elle plongea son regard dans le sien, ses iris bleutés dans son regard ténébreux, s'y perdant presque comme toujours.

-Si tu ne veux pas te nourrir d'humain alors au moins prends mon sang car je t'assure que c'est pas avec des pauvres poches de sang que tu vas devenir forte, bien au contraire... Il te faut du sang chaud, du sang venant de la veine, c'est ce sang là qui te rendra plus forte, après qu'il soit humain ou vampire cela a peu d'importance même si ça serait mieux du sang humain mais bon toi tu as encore mieux puisque tu as l'honneur de prendre du sang d'originel

Il venait de lui sourire doucement, qu'est ce qu'elle pouvait aimer ce sourire, quand elle le voyait avec, c'était toujours merveilleux pour elle. Seulement quand il se mordit le poignet et lui tendit, elle eut un rictus de dégoût, non pas qu'elle n'aimait pas son sang, au contraire, mais le voir se mordre juste pour elle lui faisait toujours un peu de mal.

« - Merci de comprendre mon choix, et de respecter le fait que boire des humains directement à la veine m'est détestable.. Je comprend tout à fait que ce sang en poche ne soit pas assez nutritif, et s'il le faut, je me nourrirai à l'avenir des vampires que je chasserai.. Il est certain que boire de ton sang est un privilège qu'il m'est impossible de rejeter. Alors je t'en remercie une fois de plus Kol de faire tout ce que tu fais pour moi.. »

Elle avait reposé son regard dans le sien durant ses paroles, esquissant un doux sourire tendre sur son visage. Elle vint délicatement embrasser la joue de son ami avant de prendre délicatement le bras de Kol, laissant ses canines sortir de ses gencives, elle inspira une goulée d'air avant de planter précieusement celles-ci dans la chair presque déjà cicatrisée du beau brun. Elle se délecta du sang avec appétit, s'assurant tout de même de ne pas en boire de trop, même si le doux nectar qui coulait dans sa gorge lui apportait des sensations qu'elle adorait tout particulièrement.
Une fois terminé, elle retira ses canines de son poignet tout en lançant un regard tendre à Kol, ne s’apercevant elle même qu'un peu de sang avait coulé sur son menton. Elle le regarda avec plein de douceur avant d'afficher un fin sourire sur ses lèvres rosies par le sang

« - Tu as raison.. Il est vraiment des plus exquis et raffiné.. Et surtout très rassasiant mon tendre. Je me pense prête maintenant pour l'entraînement. »

Callie se redressa debout, complètement guérie, le visage souriant. Elle se sentait prête à combattre, même si elle se doutait qu'une fois de plus elle allait avoir le droit à une correction, cela ne l'empêchait jamais d'espérer un jour gagner Kol, même si cela n'arrivera certainement jamais en dehors de ses rêves, c'est toujours beau de rêver.

créée par Matrona


_________________
⊹ I became a vampire, but I'm still the same as before..
Disgust, hatred, sadness, fear, rage, anger, pain. I have long been lost without find my way. Only now, with you, I know that everything is easier and I can finally find redemption I needed. ♀ Callie P.
Wildheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kol Mikaelson
Administrateur
avatarMessages : 4918
Date d'inscription : 30/10/2012
Localisation : Partout où il me plaira...

Feuille de personnage
Tes liens avec les autres:

MessageSujet: Re: « Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.» ◄ Kol Mikaelson Mer 10 Juil - 13:00




« Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.»
feat. Callie E. Prescott


Kol appréciait énormément Callie, ils s'entendaient très bien tous les deux et s'amusaient bien quel que soit l'activité. Ils avaient cette connexion qu'on ne peut expliquer vraiment qui fait qu'ils se comprenaient d'un simple regard. Ils avaient ce lien fort et unique qui les unissait par une profonde affection. De plus Kol savait que la jeune femme était amoureuse de lui, elle lui avait avoué et de plus cela se voyait à chaque fois qu'elle était en sa présence. Ce qu'elle ne savait pas, c'est que Kol ressentait lui aussi des sentiments amoureux pour elle mais bien évidemment il les cachait au maximum, tout d'abord car il était amoureux de Katherine et de plus cela ferait souffrir Callie de savoir que c'est réciproque mais qu'il aime encore plus Katherine.

« - En même temps tu m'as prise au dépourvu Kol.. Je ne pensais pas que tu allais attaquer immédiatement. Mais tu ne m'as pas tuée, la preuve je suis toujours vivante. Oui, je sais ce que je t'ai demandé, merci de me le rappeler. Seulement laisse moi te rappeler une chose aussi, tu sais mon horreur du sang humain frais, et rien que mordre un humain m'horripile alors c'est inutile de me forcer à faire pareille chose.. Je suivrai tout ce que tu diras de faire, mais pas ce genre de chose. »

Kol se mit à rire en l'écoutant, elle pensait réellement avoir une chance de rivaliser avec lui, même si elle ne l'avait pas pris au dépourvu il l'aurait maîtrisé avec la même facilité. Et encore il avait été gentil car en temps normal il aurait pu lui faire beaucoup plus de mal mais bon il tenait à elle et donc retenait un peu ses coups pour son bien. Mais bien évidemment il ne valait mieux pas qu'elle le provoque car étant d'un caractère colérique il ne pourrait les retenir bien longtemps et je lui ferais donc du mal sans m'en rendre compte.

" - Tu sais bien que cela ne change rien que je t'ai prise au dépourvu ou pas, même en le sachant tu n'aurais rien pu faire car il y a un trop grand écart entre nous.. Je ne t'ai pas tué c'est vrai mais si tu continues à discuter mes ordres tous les dix secondes, ça pourrait bien changer. Pourtant tu es une vampire et non plus une chasseuse, quand est ce que tu comprendras ça.. Les vampires se nourrissent d'humains, c'est dans l'ordre des choses et ne me sors pas l'exemple de mon père car c'est lui qui a crée cette race, c'est juste par remord qu'il ne veut pas se nourrir d'humains. Tu n'es plus la chasseuse qui protège les humains des montres et tu sais pourquoi ? Parce que désormais tu fais partie des monstres, point final."

« - Merci de comprendre mon choix, et de respecter le fait que boire des humains directement à la veine m'est détestable.. Je comprend tout à fait que ce sang en poche ne soit pas assez nutritif, et s'il le faut, je me nourrirai à l'avenir des vampires que je chasserai.. Il est certain que boire de ton sang est un privilège qu'il m'est impossible de rejeter. Alors je t'en remercie une fois de plus Kol de faire tout ce que tu fais pour moi.. »

Elle avait tort si elle croyait qu'il comprenait son choix car comme il l'avait dit précédemment, il trouvait ça d'une stupidité sans pareille. Elle n'était plus humaine et il était donc temps qu'elle comprenne que les principes qu'elle croit défendre sont déjà bien enterrés avec la Callie humaine. Surtout que rien ne l'obligeait à tuer les humains dont elle se nourrirait, elle pouvait juste leur prendre un peu de sang et leur effacer la mémoire après. Mais bon Kol se sentait obligé de prendre soin d'elle malgré sa stupidité, voilà pourquoi il lui donnait de son sang car il est vrai que c'était le plus nutritif. Kol ne faisait jamais ça normalement mais bon Callie était un cas à part en soi et il se devait de l'aider.

" - Tu te trompes lourdement si tu croies que je comprend ou encore pire que je respecte ton choix car en aucun cas c'est vrai.. Je t'aide juste en te donnant de mon sang car je tiens malgré ta stupidité particulièrement irritante.. Les poches de sang doivent être utilisés qu'en cas de dernier recours du genre être mortellement blessé et avoir que ça sous la main ou être dans une ville où les gens prennent de la veine de vénus et donc dans ce cas les poches de sang sont le seul moyen ! Oui peu de gens ont goûté mon sang mais tôt ou tard donc en effet tu peux te sentir privilégiée !"

« - Tu as raison.. Il est vraiment des plus exquis et raffiné.. Et surtout très rassasiant mon tendre. Je me pense prête maintenant pour l'entraînement. »

Les choses sérieuses allaient enfin commencer, il était pas trop tôt car Kol commençait à se rouiller à force de ne rien faire en ce moment. Il faisait bien évidemment de l'exercice mais ce n'était pas aussi bien qu'un vrai combat entre vampires même si il faut l'avouer Kol était mille fois plus fort que Callie. Mais au moins ça lui permettrait de se défouler et aussi de s'amuser un peu du moins si la jeune femme tient le coup au moins une heure. Il fonça vers elle, lui envoya une coup de boule et la projeta à la volée dans un rocher situé non loin de là tout en rigolant.

" - Bah alors Boucles d'Or, il faut y aller mollo sur les tablettes de chocolat car sinon on prend côté hanche !" dit-il avec un ton provocateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callie E. Prescott
Une chasseuse redoutable
avatarMessages : 297
Date d'inscription : 08/12/2012
Localisation : Mystic Falls

Feuille de personnage
Tes liens avec les autres:

MessageSujet: Re: « Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.» ◄ Kol Mikaelson Dim 25 Aoû - 18:33


« Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.»
feat. Kol Mikelson



Callie n'était pas dupe, elle savait que malgré la douleur lancinante qui traversait son corps, celle ci n'était rien comparée à ce dont Kol était capable de lui faire, il aurait pu facilement lui broyer chacun de ses membres et la tuer en une fraction de seconde s'il l'avait voulu. Seulement elle savait qu'il se contrôlait car c'était avec elle qu'il se battait, avec n'importe qui d'autre, il l'aurait tué depuis longtemps. Mais elle n'ignorait pas non plus le fait qu'à le provoquer sans cesse, même si elle était une personne chère pour Kol, ce dernier ne résiterait pas éternellement et finirait par lui faire réellement mal sans le vouloir de part sa nature colérique.

" - Tu sais bien que cela ne change rien que je t'ai prise au dépourvu ou pas, même en le sachant tu n'aurais rien pu faire car il y a un trop grand écart entre nous.. Je ne t'ai pas tué c'est vrai mais si tu continues à discuter mes ordres tous les dix secondes, ça pourrait bien changer. Pourtant tu es une vampire et non plus une chasseuse, quand est ce que tu comprendras ça.. Les vampires se nourrissent d'humains, c'est dans l'ordre des choses et ne me sors pas l'exemple de mon père car c'est lui qui a crée cette race, c'est juste par remord qu'il ne veut pas se nourrir d'humains. Tu n'es plus la chasseuse qui protège les humains des montres et tu sais pourquoi ? Parce que désormais tu fais partie des monstres, point final."

Elle lui lança un regard assassin en écoutant ses paroles. Il la considérait à présent comme un vampire à part entière et non plus une chasseuse, mais à ses propres yeux, elle était toujours une chasseuse en premier, être un vampire était relayé au second plan. Même si elle ne niait plus être un vampire et avoir besoin de sang humain pour se nourrir et avoir des forces, elle considérait cependant toujours que se nourrir à la source, planter ses canines dans la chair d'un être vivant était un acte immoral qu'elle se refusait toujours de pratiquer.

« Je ne rejette plus l'idée même qu'il me faut me nourrir de sang humain pour être forte, que je ne suis plus une humaine, une simple chasseuse, mais ce que tu dis est faux. Je suis vampire certes, mais ma nature de chasseuse est ce qui me détermine, non celle de vampire. Jamais je ne vivrai comme un vampire, ce sera toujours mon état de chasseuse qui prédominera. C'est pourquoi je me nourrie exclusivement de poches de sang humain. Et c'est une chose qui ne changera jamais car ma nature de chasseuse prend le dessus, et m'empêche en toutes circonstances de me nourrir directement à la source. C'est un dégoût profond que j'éprouve que tu ne pourras pas me faire lâcher. »

Au final, il ne la comprenait pas, son mode de vie qui ne lui était pas assez nutritif, trop dangereux. Pour lui, les principes moraux qu'elle continuait d'appliquer étaient révolu à l'instant même où elle était décédée. Ce n'était pas tant boire du sang humain qui la répugnait, ce qu'elle avait horreur c'est de voir des humains souffrir, même juste planter des canines dans leur chair et les voir avoir mal rien qu'un peu, elle ne le supportait pas. Mais malgré ses idées qui semblaient folles, Kol l'aidait tout de même, déjà à s’entraîner puis en lui donnant de son sang pour lui donner des forces, c'était un acte qu'elle ne pouvait qu’apprécier chez le vampire millénaire. Elle lui était reconnaissante de rester auprès d'elle malgré ces choix ci différents.

" - Tu te trompes lourdement si tu croies que je comprend ou encore pire que je respecte ton choix car en aucun cas c'est vrai.. Je t'aide juste en te donnant de mon sang car je tiens malgré ta stupidité particulièrement irritante.. Les poches de sang doivent être utilisés qu'en cas de dernier recours du genre être mortellement blessé et avoir que ça sous la main ou être dans une ville où les gens prennent de la veine de vénus et donc dans ce cas les poches de sang sont le seul moyen ! Oui peu de gens ont goûté mon sang mais tôt ou tard donc en effet tu peux te sentir privilégiée !"

Elle ne préférait rien répondre à ses dires, elle se connaissait, tout cela allait dégénérer car elle ne partageait pas du tout le même point de vue que le bel homme. Du moins pas pour le fait que les poches de sang doivent seulement être utilisées dans ces cas, bien qu'elle avoue que c'était particulièrement utile dans ce genre de situation, il était pour elle, tout à fait faisable d'en user tout le temps et ainsi de ne faire aucun mal aux humains, de vivre en parfaite symbiose avec eux, ils nourrissent les vampires indirectement  et les vampires ne leur font aucun mal car parfaitement nourris grâce aux poches. Pour elle vivre en harmonie serait l'idéal, du moins si c'était possible, car elle n'ignorait pas le moins du monde les vampires en quête de toujours plus de sang et de massacres qui ne respecterait malheureusement jamais les termes du contrat.
Plongée dans ses pensées, elle ne réalisa pas tout de suite qu'il venait de foncer sur elle. Il lui mit un coup de tête ce qui la l'enviya dans un rocher. Elle atterrit sur celui ci lourdement et put sentir ses vertèbres craquer. Elle se redressa vivement et remis celles ci en place dans un second craquement. Elle secoua la tête avant de rouler des yeux quand il se mit à rire. Exaspérée elle lui répondit avec un large sourire qui sonnait complètement faux, il fallait avouer qu'il avait le chic pour lancer des paroles qui la provoquaient et surtout l'énervaient.

" - Bah alors Boucles d'Or, il faut y aller mollo sur les tablettes de chocolat car sinon on prend côté hanche !" dit-il avec un ton provocateur

Elle disparut à l'instant même où il termina sa phrase, un rictus mauvais dessiné sur ses lèvres. Elle savait qu’apparaître derrière lui ainsi que sur ses flancs serait prévisible pour cet orignel. Elle décida donc de lancer des pieux de part tous les côtés en direction de Kol, ainsi le temps qu'il les esquive, ce qui serait rapide pour lui, elle aurait assez de temps pour trouver un plan d'attaque. En effet, en l'espace de quelques secondes à peine, elle grimpa sur une branche où Kol ne pouvait la voir. Elle n'attendit pas longtemps avant de se jeter sur lui par les airs et de lui mettre un coup de pied en plein visage tout en le faisant tomber au sol, elle se releva rapidement avant de se reculer hors de portée du jeune homme, un air victorieux sur le visage.

«  Je t'ai pourtant déjà prévenu de ce que tu risquais à me provoquer là dessus mon choux.. et puis ce n'est pas ce que tu pensais de mon corps quand tu me faisais l'amour la dernière fois » lui lança t-elle avec un sourire mesquin en ne le quittant pas du regard, se préparant à une quelconque attaque offensive de sa part.

créée par Matrona


_________________
⊹ I became a vampire, but I'm still the same as before..
Disgust, hatred, sadness, fear, rage, anger, pain. I have long been lost without find my way. Only now, with you, I know that everything is easier and I can finally find redemption I needed. ♀ Callie P.
Wildheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.» ◄ Kol Mikaelson

Revenir en haut Aller en bas

« Try again. Continue to fight and never stop. Still persist.» ◄ Kol Mikaelson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight
» La vie continue (Privé Antéa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-